La création 2012

Toutes les photos de « Un songe d’une nuit d’été »

Merci infiniment à Jean Baptiste BARBIER pour ces superbes images

.

.

 

Tous nos remerciements à  Philippe Lucchese Crédit photo ville de SAINT AVERTIN

Tous nos remerciements à Hélène VIVIER Crédit photos à Ville d'AMBOISE


Merci au club photo de Chambray Les Tours, à Philippe et Roger présents lors de la représentation à Chambray,  à la passion de ces talentueux photographes qui nous permettent gracieusement de partager ces magnifiques clichés

Et bien sur n'hésitez pas à vous promener sur le site de Photours toujours fidèle à nos manifestations

http://www.photours.fr/un-songe-dune-nuit-dete-par-le-theatre-de-lante-montbazon-05-aout-2012-bernardduret

Publié dans Archives, La création 2012 | Laisser un commentaire

NE MANQUEZ PAS « UN SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ »

TÉLÉCHARGEZ LE CALENDRIER COMPLET

.

Publié dans La création 2012, Souvenirs des Tournées | Laisser un commentaire

Dernières dates de la tournée cette semaine !

Visionnez l'interview sur tv tours

 

MERCREDI 22 à Notre Dame D'Oe ( cour de l'école Françoise Dolto)

JEUDi 23

VENDREDI 24

SAMEDI 25

TOURS JARDIN DES PREBENDES A 21H30



Publié dans La création 2012, Souvenirs des Tournées | Laisser un commentaire

Un songe d’une nuit d’été de William Shakespeare


LA TOURNÉE D'ÉTÉ 2012

Jouer Shakespeare par une belle nuit d'été,  il y a longtemps que l'on y songeait… 

Alors  jouer Un Songe d'une nuit d'été  dans le cadre de la tournée du même nom quoi de plus évident. Après Molière, Corneille, Musset, Labiche, Courteline ou Hugo, il nous fallait porter dans les villes et villages de Touraine, le souffle du génial auteur, ses trouvailles, son verbe, sa logique et sa folie. 

Retrouver chaque soir, sous les étoiles d'un ciel d'été, quelques planches, des lumières, les sièges tout autour,  Faire le tour de la Touraine, comme on fait le tour du Globe, cette auberge en forme de théâtre, et ainsi, parcourir le Globe sans quitter la Touraine. 

Jouer comme on songe, et songer que l'on joue,  

Entre rêve éveillé et sommeil de cauchemar. Qui songe, qui  rêve, qui croit dormir et qui croit aimer, dans ce chassé -croisé de sentiments  et de cruauté,  de violence et de désir ?  Comme dans un rêve les niveaux de perception se brouillent, se confondent, se mêlent, se frottent et s'opposent. Et  se rencontrent alors ceux qui ne doivent pas se rencontrer, les rois et les artisans, la ville et la forêt, les hommes et les animaux. Et quand se rencontrent ceux qui ne devaient pas se rencontrer, chez Labiche ou Molière, chez Musset ou Courteline et bien sûr chez Shakespeare, le spectacle peut commencer. 

 

Téléchargez toutes les dates du songe

 

Dans tout le département du 30 juin au 25 Août 

tarifs 13 euros pleins 11 euros réduits (étudiants – 25 ans demandeurs d'emploi groupe de plus de 10 personnes)

gratuit pour les moins de 8 ans tarif à 8 euros pour les 8-13 ans 

RÉSERVATIONS AU 02 47 38 64 64 ou sur theatredelante@wanadoo.fr ou via le site 


le projet

 

Un songe d'une nuit d'été 

de William Shakespeare 

 

Un songe et non le Songe  car la question y est bien de savoir qui songe et qui joue. 

Le jeu et le songe sont au coeur de cette pièce comme les deux faces d’une même 

illusion,  

Le jeu est  un songe, où l’on parle du théâtre des rêves,  

le Songe est un jeu, où les artisans du Songe ne rêvent que de théâtre. 

Dans le Songe tout parait simple, les personnages sont répartis par groupe, par 

univers, trois couples dans la ville et le palais, trois couples dans la forêt, et les 

artisans, les six artisans… Et celui par qui le désordre arrive,  dans la ville ou dans la 

forêt,  

 

“Qui jamais ne porte le même nom, qui fait tourner le lait  et qui excite 

au rut le cheval gras gonflé de fêves… “ 

 

Alors qui joue, qui  rêve, qui raconte et qui invente, qui subit et qui  provoque: le 

désordre des désirs, le désordre des sentiments, le désordre des apparences,  le 

désordre du monde. 

Car en cette belle nuit d’été, tout est désordre dans le monde, tout est désordre sur 

la scène des rêves, dans le cauchemar d’une nuit d’été:  

 

“Les vents amis se sont vengés, ils pompent de la mer d’affreux 

brouillards, bientôt changés en tant de pluie que l’on a vu déborder les 

ruisseaux les plus chétifs. Voila le blé pourri qu’il est encore vert, le 

pays noyé, les pacages déserts. La Peste règne au loin, les corbeaux 

seuls sont gras. Le limon et la boue couvrent la place où l’on jouait à la 

marelle.Tout est brouillé dans l’ordre des saisons qui se confondent au 

point que partout on peut voir le givre blanc geler les vives roses 

rouges. Le Printemps, et l’Été, le dur Hiver et l’Automne fastueuses se 

sont pris l’un à l’autre attributs et parures et nul ne s’y reconnaît 

plus…Tout le mal part de nous, de nos querelles, de nos 

dissentiments.”  

Dérèglement des hommes, dérèglement du climat. De qui parle ainsi Shakespeare, de 

quels temps, de quels pays… 

 

  « The stage is a world, the world is a stage » 

La scène est un monde,  le monde est  une scène 

 

Téléchargez le dossier de presse complet

 

La distribution

 

 

Un songe d'une nuit d'été 

de William Shakespeare 

La distribution 

 

Texte de William Shakespeare 

Traduction en cours 

Adaptation Gilbert Gilet 

  

Scénographie, costumes Théâtre de l’Ante 

Documentation, Danièle Ricoux 

Direction musicale, Amandine De Doncker 

 

Avec 

 

Cédric Le Stunff 

Antoine Miglioretti 

Sylvain Galène 

Yoann Daunay 

Marie Perrin 

Émilie Hamou 

Amandine De Doncker 

 

Direction technique 

Guillaume Knoll 

 

Toutes les dates

 

 


Publié dans La création 2012, Souvenirs des Tournées | Laisser un commentaire