Tournée 2021 CHEZ ARTHUR

 

 

B4F7EF91-5F3D-4C04-960C-7AE394419CFETouraine-Eté 2021

 

Chez Arthur Cabaret du temps retrouvé

Un quart de siècle….!

La tournée de l’été 2020 devait être celle du vingt-cinquième anniversaire! Et vint le Covid….
Tout s’est arrêté
Les rencontres avec un public fidèle et renouvelé.

Les mois de répétitions et les deux mois de représentations… suspendus un jour de mars 2020…avec des comédiens, des techniciens, des musiciens qui soudainement se retrouvent sans projet, sans spectacle à inventer…

Nous devions en 2020 ajouter un nouvel auteur à notre répertoire, et lui apporter un regard nouveau : le nôtre… !!!

Alors en ce début d’année, nous ne pouvons qu’espérer que tout soit de nouveau possible en 2021.

Avec des comédiens, des musiciens des techniciens, portés par une même énergie, une énergie forgée dans les années de tournées, par les soirs de fraîcheur, les journées de chaleur et les nuits trop courtes.

Une équipe de création soutenue aussi par les aides apportées ou maintenues durant l’année 2020 par le Département et de nombreuses collectivités territoriales.

Et avec un public qui aura gardé le goût de se retrouver chaque soir sous les étoiles, en respectant toutes les contraintes qui nous seront imposées, et que nous nous imposerons, pour que le théâtre soit de nouveau synonyme de joie de vivre….une expression où chaque mot prend sens…

 

Il est très vite apparu difficile de simplement reporter le projet de création 2020 pour la Tournée 2021.

Quelle que soit notre envie de retrouver le travail entamé sur Brecht et son Cercle de Craie, la complexité du projet, la nécessité d’entamer le travail de répétition très tôt dans l’année, les contraintes liées aux décors, aux costumes, tout était en contradiction avec le manque de visibilité à court et moyen terme lié à la crise sanitaire.

Quelles seront en juillet les contraintes de jauge, de distanciation, pour le public et l’équipe du spectacle?

Comment concilier un travail entamé très tôt sur un projet très lourd avec la nécessité de faire évoluer le projet au fur et à mesure de l’évolution de la situation sanitaire?

Alors très vite est apparue l’idée de travailler sur un spectacle de cabaret.

Parce que le Cabaret permettait de travailler sur plusieurs formes courtes, ne mobilisant pas toute l’équipe sur un même moment de spectacle.

Et qu’à l’inverse, en un même instant de répétition, plusieurs éléments pouvaient être travaillés simultanément par des comédiens, chanteurs, musiciens, techniciens capables d’être moteurs et créatifs sur de multiples projets.

Parce que le cabaret est multiple et protéiforme, et qu’il saura s’adapter aux évolutions des contraintes et des enjeux.

Parce que partout et toujours, le Cabaret a été le spectacle des temps difficiles, des temps de crise et des temps de libération, le spectacle des douleurs et des renouveaux…

 

Montmartre, Berlin, St Germain…

Partout et en tout temps, le Cabaret a été le lieu de la marge et de l’invention. Partout le Cabaret est né sur des ruines ou des friches, sur des endroits délaissés, ou sur des lieux de renouveau.

A Paris, les cabarets sont apparus, entre barrières d’octroi et fortifications, à Montmartre,ou à Montparnasse. Parce que le vin y était moins cher, que les taxes ne les frappaient pas, on se mit à y servir boissons et repas, et à y offrir musique et spectacles. Bourgeois ou faune interlope, ouvriers ou artistes s’y croisaient, s’y mêlaient, s’y découvraient, s’y enrichissaient mutuellement. Le Cabaret montmartrois y ajoutait inventivité et contestation, outrance et engagement.

A Berlin, durant la République de Weimar, une vie culturelle bouillonnante donnait naissance au Kabarett. Les chanteurs et musiciens, souvent issus du monde lyrique y créaient formes nouvelles, musicales ou chantées, érotiques et savantes.

Mais à Berlin, entre deux guerres, comme à Paris, durant l’occupation ou à la Libération, qu’il apparaisse dans des baraques ou des arrière- salles, dans des dancings ou dans des caves, le Cabaret est le lieu de la liberté, perdue ou retrouvée, le moment de l’énergie foisonnante, de l’envie retrouvée ou de la résistance. De la résistance aux évènements et aux douleurs, aux contraintes et aux malheurs.

Alors, sans vouloir comparer les moments et les situations, les crises et les époques, après une année de silence et de confinement, d’incertitudes et de contraintes, le Cabaret du Temps Retrouvé sera pour nous l’occasion de retrouver le temps du spectacle, le temps des moments partagés, le plaisir de jouer et chanter. Et pour le public, les plaisirs simples de sortir le soir, acheter un billet, et s’asseoir sous les étoiles, en attendant que les lumières s’éteignent…..

Si les étoiles le veulent bien……!

 

Distribution

Mise en scène Jean-Louis Dumont et Cédric Le Stunff Direction Musicale, Patrick Raffault

Direction technique, Eric Lachery régie technique Matthieu Fays

avec
Nathalie Alibert-Gessier

Marie-Mathilde Amblat / Marie Perrin En alternance

Maxime Fauvaux
Mathieu Burgot
Sylvain Galène/Jean-Louis Dumont En alternance

Cédric Le Stunff

Antoine Miglioretti

Patrick raffault

Production – diffusion, Nathalie Alibert-Gessier theatredelante@wanadoo.fr
02 47 38 64 64 -

CLIQUEZ SUR L AGENDA POUR VOIR TOUTES LES DATES 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>